Les Soins

Les Soins

Cryoventoux

Cryothérapie Corps Entier

Découvrir

Ostéhopathie

L'ostéopathie est une méthode de soin originale et naturelle qui s'applique à tout patient et à tout âge de la vie. Elle nécessite des compétences spécifiques, une connaissance approfondie du fonctionnement du corps humain.

Après un interrogatoire et un examen approfondi des bilans radiologiques et biologiques du patient, l’ostéopathe va précisément déterminer les indications et contre-indications de sa thérapie. Il s'appuie sur trois concepts originaux:

  • la main, outil d'analyse et de soin;
  • la prise en compte de la globalité de l'individu;
  • le principe d'équilibre tissulaire.

L'ostéopathie prévient et soigne de nombreux troubles physiques et agit également aux plans nerveux, fonctionnel et psychologique. Elle aide chacun à gérer, de manière responsable et autonome, son “capital vie” pour un mieux-être au quotidien.

Pour ce soin, vous pouvez consulter :  Pierre

Ostéopathe Pierre Cassier - Malaucène

Rééducation Fonctionnelle

Rééducation Fonctionnelle - Kinésithérapeute Clément Juan - Malaucène

Elle concerne la prise en charge des patients afin d'éviter l'apparition de déficiences liées à leur pathologie (notamment suite à des traumatismes entrainant une invalidité partielle). Le but est également d'améliorer l'autonomie et donc la qualité de vie des patients.

Pour ce soin, vous pouvez consulter :  Pierre |  Karine |  Clément |  Léa

Kinésithérapie du Sport

Kinésithérapeute Sport - Clément Juan - Malaucène

Prise en charge et accompagnement du sportif :

  • Préparation physique
  • Rééducation adaptée aux pathologies sportives
  • Approche des pathologies par sport pratiqué

Quel est le rôle du kiné du sport ?

Le Kiné du Sport doit essayer de gérer à son niveau toute la traumatologie, pour permettre aux sportifs de reprendre leur activité. Nous devons rapidement évaluer les dégâts afin d’orienter au mieux le sportif vers une prise en charge médicale, car nous faisons partie d’une équipe médico-sportive.

Nous avons aussi un rôle de coordinateur en tenant l’entraîneur informé de l’état des athlètes.

La prévention représente aussi un de nos rôles les plus importants.

La connaissance des sportifs permet un meilleur suivi, le Kiné devient un confident, veiller à ce que les athlètes s’échauffent, s’hydratent, s’alimentent… fait parti de nos attributions. Le kiné devra savoir prendre certaines décisions terribles pour le sportif comme l’arrêt de son activité même si celui-ci se sent capable de continuer.

Quelles sont les pathologies rencontrées ?

Le kiné intervient pour des crampes, des déchirures, des claquages, des tendinopathies, des hématomes, des plaies mineures, des fractures, des entorses, des pertes de mobilité… nous dispensons aussi des soins d’urgence.

Quelle différence pouvez-vous constater entre les amateurs et les professionnels ?

La grosse différence se situe dans le ressenti du sportif. Le sportif de haut niveau sera en général plus précis, il saura exactement où il a mal et dans quelles conditions la douleur se révèle. La description souvent claire du traumatisme est précieuse pour le diagnostic. L’autre avantage réside dans le fait que le sportif se plaindra beaucoup plus tôt qu’un individu lambda.

Le kinésithérapeute traitera les différentes pathologies rencontrées par le sportif, il pourra ajouter à ces traitements la notion de prévention et de récupération. Dans ces traitements, il devra tenir compte des échéances sportives du compétiteur et adaptera ses protocoles pour permettre à l’athlète une reprise dans les meilleures conditions possibles.

C’est souvent dans ces moments-là que la stratégie thérapeutique est mise en place (choix de la date d’intervention par rapport à des échéances sportives par exemple). Nous en profitons pour discuter des éventuelles erreurs liées à l’entraînement, à la diététique, à l’hygiène de vie… Pour ces raisons, avoir des notions de préparation physique ou, mieux encore, avoir la double casquette parait être un véritable atout.

Le Kiné du Sport de par son engagement auprès des sportifs fait partie intégrante du staff au service d’une équipe (ou d’un sportif individuel) et si les liens de confiance sont établis entre l’équipe médicale et l’équipe technique, l’athlète est donc dans les meilleures conditions pour accomplir de réelles performances.

Pour ce soin, vous pouvez consulter :  Pierre |  Clément

K-Taping

S'adressant à toute personne et à tout âge, le K-Taping a pour but d’effectuer une optimisation du mouvement par la pose d'un bandage neuro-musculaire. Il stimule les muscles et agit sur leur proprioception. Il est envisagé dans les cas suivants :

  • Amélioration de la fonction musculaire
  • Soutien de l'articulation
  • Réduction de la douleur
  • Activation de système lymphatique

Cette méthode a pour principe de soulager la douleur mais aussi de guérir. Il s’est appuyé sur l’idée que les muscles ne sont pas seulement responsables des mouvements mais sont aussi des vecteurs de la circulation sanguine et lymphatique.

Innovation importante dans le monde de la contention, cette pratique manuelle est un outil supplémentaire à votre arsenal thérapeutique. Cette technique induit un traitement 24h/24 pendant les 4 ou 5 jours que dure l’application du taping.

K-taping

Pour ce soin, vous pouvez consulter :  Clément |  Karine

Rééducation du Périné Femme & Homme

L’Ordre lance une campagne de sensibilisation sur la rééducation périnéale

« Fuites, constipations, douleurs, trouble sexuels, …. A chaque moment de la vie, votre kinésithérapeute est le spécialiste de la rééducation périnéale ».

L’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes lance, en partenariat avec deux associations spécialisées en périnéologie (SIREPP et ARREP), une large campagne de sensibilisation nationale sur la rééducation périnéale. Véritable enjeu de santé publique, les dysfonctionnements liés au périnée nous concernent tous, à tout âge de la vie : jeunes enfants, femmes enceintes, jeunes mamans, sportives, hommes ayant subi une opération de la prostate, femmes ménopausées, …

Handicapants au quotidien, ces troubles ont un impact négatif fort sur la vie de ceux qui en souffrent. Recentrer la prise en charge par les kinésithérapeutes, spécialistes de la rééducation périnéale et lutter contre les idées reçues, est aujourd’hui devenu indispensable si l’on veut améliorer la qualité de vie des patients.

Campagne de sensibilisation nationale sur la Rééducation Périnéale

Pour ce soin, vous pouvez consulter :  Karine

Campagne de sensibilisation sur la Rééducation du Périnée

Pédiatrie

Dès la naissance et jusqu’à la fin de sa croissance, un enfant peut être amené à faire des séances de kinésithérapie. Les principales prises en charges concernent :

  • la kinésithérapie respiratoire
  • l’orthopédie : malposition de pied, problème de hanche, de torticolis, plexus brachial, ou scoliose.
  • les pathologies neurologiques

Quels est le rôle du kinésithérapeute en pédiatrie ?

Tout d’abord il s’agit de traiter la pathologie de l’enfant, de surveiller son évolution et adapter les techniques kinésithérapiques tout au long du traitement selon les besoins (moins d’étirements, plus de travail musculaire par exemple). Le kinésithérapeute a aussi un rôle de conseiller vis à vis des parents pour que le quotidien soit facilité. Enfin, il collabore avec le médecin et les professionnels paramédicaux (appareilleur, psychomotricien, ergothérapeute…) pour discuter et adapter, si nécessaire, le traitement de l’enfant.

Quelles sont les spécificités de la kinésithérapie pédiatrique ?

Afin de pouvoir proposer un traitement kinésithérapique optimal à un enfant, il est nécessaire de connaitre les spécificités liées à la croissance et les étapes de son développement psychomoteur.

Par ailleurs, quelques règles sont spécifiques de la pédiatrie :

  • une rééducation ludique pour obtenir la confiance et la collaboration de l’enfant durant la séance.
  • une prise en charge précoce pour guérir, limiter l’évolution ou aider l’enfant à se construire avec sa maladie.
  • un dialogue avec les parents pour leur permettre d’accompagner leur enfant au quotidien et le guider tout au long de sa prise en charge

Pour ce soin, vous pouvez consulter :  Léa

Drainage Lymphatique Manuel

Le drainage lymphatique manuel est une technique de massage doux destinée à stimuler la circulation de la lymphe et à détoxiquer l'organisme, tout en renforçant le système immunitaire. Le drainage lymphatique manuel s'effectue avec les doigts et la paume des mains sur l'ensemble du corps, en suivant le sens de la circulation lymphatique et en variant la pression.

La lymphe est un liquide incolore qui circule dans les vaisseaux lymphatiques grâce aux contractions pulsées des muscles et des vaisseaux sanguins. Comme un système d’évacuation des déchets, elle draine les liquides excédentaires, les toxines et les débris cellulaires.

Des ganglions situés le long les vaisseaux lymphatiques, en particulier aux plis de l’aine, sous les aisselles et de chaque côté du cou, permettent de filtrer la lymphe et d’éliminer les toxines et les débris qu’elle transporte.

Lorsque la circulation de la lymphe est déficiente, le corps peut s'affaiblir et s'intoxiquer, ce qui risque d’entraîner divers problèmes de santé : enflure des membres, vieillissement prématuré, cellulite, jambes lourdes, vergetures, etc...

Pour ce soin, vous pouvez consulter :  Karine |  Léa

Kinésithérapie Respiratoire

La kinésithérapie respiratoire est un ensemble de techniques permettant d'aider un patient à expectorer les sécrétions présentes dans l'arbre bronchique (ex : dans la mucoviscidose).

La kinésithérapie respiratoire s'adresse à tous les enfants et toutes les personnes souffrant d'une maladie respiratoire. Dans le cadre de la réhabilitation respiratoire, l'augmentation des possibilités à l'effort permet d'améliorer la qualité de vie de ces patients.

Lorsque la quantité de mucus est importante, l'air ne peut plus passer normalement. La technique de l'augmentation du flux expiratoire (AFE) est indiquée chez le nourrisson, sachant que les lavages de nez sont indiqués lorsque les voies nasales sont bouchées (le nourrisson respirant préférentiellement par le nez pendant les 3 premiers mois de vie).

  • Désencombrement Bronchique
  • Rééducation respiratoire
  • Réadaptation à l'effort

Pour ce soin, vous pouvez consulter :  Pierre |  Karine |  Clément |  Léa